top of page

Le Musée des Arts Forains de Paris

Cet endroit singulier, connu sous le nom de Musée des Arts Forains, vous convie à un voyage insolite à travers une collection exceptionnelle d'objets du spectacle datant des 19e et 20e siècles. Une escapade déconnectée du temps, explorant les thèmes des cabinets de curiosités, du carnaval, des jardins extraordinaires et de la fête foraine de la Belle Époque.


Date : expo permanente sauf le Festival du Merveilleux à chaque Noel

Lieu : Musée des arts forains

Envies : Sortie avec enfants, émerveillement, spectacle, tradition, magie


UN MUSÉE-SHOW À PARIS

Cette aventure de visite unique est disponible tout au long de l'année, uniquement sur réservation pour des visites guidées (à l'exception des événements spéciaux tels que le Festival du Merveilleux)

Musée des Arts Forains
Musée des Arts Forains

UNE IMMERSION MÉMORABLE DANS UN MUSÉE PARISIEN

Affranchi des contraintes des vitrines classiques et des traditionnels cartels, ce musée-show au concept novateur prend vie depuis plus de deux décennies grâce à la participation active du public. Ce lieu atypique, mêlant culture, convivialité et curiosités, se distingue par la possibilité offerte aux visiteurs de s'installer sur des manèges centenaires ou de se divertir avec des attractions anciennes.

Sa scénographie avant-gardiste, qui marie habilement tradition et modernité, transforme la simple visite en un spectacle total, où objets et visiteurs deviennent acteurs. Petit retour en arrière : Avant de s'installer à son emplacement actuel, le Musée des Arts Forains occupait un atelier à Gentilly, puis la rue de l'Église dans le XVe arrondissement. Aujourd'hui, devenu Pavillons de Bercy, ce lieu met en valeur les chais (anciens bâtiments de conservation des vins conçus par l'architecte Louis-Ernest Lheureux) sur l'initiative de Jean Paul Favand, metteur en scène du Patrimoine du spectacle et des Arts Forains. Le musée s'étend sur 11 400 m2, accordant une attention particulière aux nouvelles technologies. En 2009, le Musée des arts forains est reconnu comme Entreprise du patrimoine vivant.


CONFIGURATION DES LIEUX - SCÉNOGRAPHIE

Le musée, situé à proximité du parc de Bercy et du centre commercial Bercy Village, est desservi par l'arrêt Cour Saint-Émilion sur la ligne 14 du métro parisien. Il occupe plusieurs pavillons de pierre aux toits pentus, construits pour les anciens entrepôts de Bercy. Ces bâtiments forment un ensemble rectangulaire bordé par l'avenue des Terroirs de France, la rue Baron-Le-Roy, la rue des Pirogues-de-Bercy et la rue Lheureux. L'entrée principale est située au 53 avenue des Terroirs-de-France. Le Musée des arts forains propose la seule exposition d'éléments d'art forain privée ouverte au public en France. Composé de deux parties, l'exposition temporaire et l'exposition permanente, le musée abrite :

  • 14 manèges et autres attractions foraines,

  • 16 boutiques foraines et attractions restaurées,

  • 18 ensembles d'œuvres historiques,

  • 1522 œuvres indépendantes constituant le musée des écoles européennes.

Le musée des Arts forains s'étend sur trois salles d'une superficie totale de 5 000 m2, avec pour thèmes respectifs :

  • le musée des Arts forains,

  • le théâtre du merveilleux,

  • le salon vénitien,

  • le Magic Mirror,

  • le théâtre de verdure.

Ces espaces sont ouverts au public toute l'année, exclusivement sur réservation. Ils accueillent également des soirées événementielles. Les visiteurs peuvent tester les manèges et attractions selon les principes de la muséologie active, lors de visites animées par une conférencière ou un magicien.

Manège du Musée des Arts Forains
Manège du Musée des Arts Forains

LE MUSÉE DES ARTS FORAINS

Un manège vélocipédique datant de 1897, restauré et en parfait état, s'offre aux visiteurs. Cette salle est consacrée à l'essence même de la fête foraine. Les attractions phares incluent un manège de chevaux de bois, un manège de vélocipèdes (datant de 1897) et un jeu de lancer de boules entraînant une course de garçons de café dans un décor agrémenté de miroirs en biseaux du début du XXe siècle.

Le manège de vélocipèdes, doté de sièges artistiquement décorés pour les plus jeunes et d'une trentaine de vélocipèdes disposés en cercle sur un rail, est activé par les visiteurs adultes. Ces derniers mettent en mouvement le manège, tandis que les signaux de départ et d'arrêt sont orchestrés par des animateurs. Fabriqué en 1897 à Gand, en Belgique, par Caillebaut et Decanck, ce manège repose sur un brevet d'invention de la firme anglaise Savage, exploité en France par la maison Limonaire. Récemment restauré au sein du musée, ce manège figure parmi les attractions les plus plébiscitées, attirant en moyenne près de 300 000 visiteurs par an.

L'attraction de la course de garçons de café se matérialise sous la forme d'une piste où onze silhouettes métalliques, représentant des garçons de café, évoluent sur des rails, de droite à gauche. Les visiteurs dirigent la progression des silhouettes en lançant des balles dans des trous disposés sur des pupitres alignés au pied de la piste. Les lauréats se voient récompensés par des lots.


LE THÉÂTRE DU MERVEILLEUX

Un orgue mécanique de danse Hooghuys à Grammont est exposé au musée. Ce théâtre propose un retour à l'époque des expositions universelles, des carrousels et des salons du début du XXe siècle. À l'entrée, une montgolfière avec une nacelle en forme d'éléphant suscite l'admiration. Un orchestre mécanique restauré, comprenant un piano, un orgue et un carillon mural de tubes métalliques, est dorénavant actionné par informatique, jouant sans musiciens. Des jeux de lumière et des projections murales transforment des tapisseries du Moyen Âge en scènes vivantes ou des décors scéniques en éléments du Nautilus, grâce à 12 vidéo-projecteurs et 800 sources lumineuses disséminées dans l'espace locatif, utilisant la technique du mapping vidéo.


LES SALONS VÉNITIENS

Les salons vénitiens, hébergés dans un pavillon compartimenté en deux vastes salles, rassemblent des décors, objets et attractions inspirés de Venise et de l'Italie, tels qu'ils étaient perçus par les fêtes foraines. Un manège vénitien offre aux visiteurs la possibilité de faire un tour dans une gondole vénitienne ou à bord d'autres embarcations ou animaux, sous le regard attentif d'une sculpture de sirène au centre. Une attraction de course de gondoles met en compétition une dizaine de silhouettes métalliques suivant un rail le long d'un décor vénitien, sous le contrôle des visiteurs les propulsant en lançant des boules dans des trous (sur le même principe que dans l'attraction de course de garçons de café conservée dans un autre bâtiment). Un spectacle son et lumière intitulé "Venise la Sérénissime", utilisant la technique de la fresque lumineuse, orne le décor d'images animées pendant quelques minutes.

Dans le deuxième salon, un spectacle d'automates avec sons et lumières anime et fait chanter plusieurs automates anciens inspirés de personnages de la commedia dell'arte. Une des extrémités du salon se transforme en une petite scène de théâtre avec un rideau rouge et des coulisses, accueillant des représentations.


LE MAGIC MIRROR

Le Magic Mirror, salle de bar des années 1920, en 2017. Composé d'une piste centrale et de douze loges, le Magic Mirror est une véritable salle de bal itinérante des années 1920, venue de Belgique1 et restaurée par un collectionneur. Ce bâtiment comprend une petite salle d'entrée ainsi qu'une grande salle de bal circulaire comprenant une piste de danse centrale autour de laquelle sont disposées des stalles accueillant des bancs et des tables pour les spectateurs. La piste se prête à des animations telles que des danses et des numéros de claquettes.


LE THÉÂTRE DE VERDURE

Théâtre de verdure du Musée des arts forains. Septembre 2017. Le théâtre de verdure est le nom attribué à l'allée centrale entre les bâtiments du musée. Ces espaces en plein air couvrent 2500 m². Ils affichent une scénographie et une ambiance uniques. Les murs des pavillons de Bercy ont été enveloppés de lierre. Divers objets et décors ont été disposés au sol, sur les murs et dans les arbres pour prolonger à l'extérieur l'atmosphère foraine et féérique du musée : un lustre de cristal et plusieurs autres luminaires anciens sont suspendus parmi les arbres, une sculpture de licorne est accrochée aux branches d'un arbre, etc. Un des arbres est agrémenté d'accessoires rappelant l'univers du roman "Alice au pays des merveilles" de Lewis Carroll.


Des animations sont régulièrement orchestrées sur cette allée, comprenant notamment une marionnette géante d'un homme bossu avec une tête et des bras humains, mais des pattes et un croupion d'oiseau, ainsi que plusieurs musiciens et des personnages costumés.


Date : expo permanente sauf le Festival du Merveilleux à chaque Noel

Lieu : Musée des arts forains

Envies : Sortie avec enfants, émerveillement, spectacle, tradition, magie


41 vues1 commentaire

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Jan 02
Rated 5 out of 5 stars.

Une excellente idée de sorties avec les enfants surtout par temps gris ! Tres belle présentation, c'est interressant et ludique à la fois, on en ressort emerveillé, je recommande😍

Like

DERNIERS ARTICLES

bottom of page