top of page

Exposition Yves Saint Laurent : Transparences

Le Musée Yves Saint Laurent Paris dévoile, du 9 février au 25 août 2024, Yves Saint Laurent : Transparences, le pouvoir des matières, le deuxième volet d'une saga amorcée l'été dernier à la Cité de la dentelle et de la mode de Calais.

Pour cette nouvelle étape, le musée parisien fait appel à la curatrice Anne Dressen en tant que conseillère artistique. Elle pose son regard éclairé sur la transparence en tant qu'expression artistique privilégiée d’Yves Saint Laurent.


Date:  du 9 février 2024 au 25 aout 2024

Lieu : Musée Yves Saint Laurent Paris

Envie : Mode, contemporain, audace, design, dessin




La scénographie, orchestrée par l'architecte Pauline Marchetti, explore les dimensions sensibles de l’espace avec finesse.

La transparence, souvent en contradiction avec la fonction du vêtement qui se doit de revêtir, dissimuler, voire protéger le corps, devient, dès les années 1960, une muse pour Yves Saint Laurent. Matières délicates comme la mousseline, la dentelle et le tulle deviennent ses pinceaux pour créer une symphonie visuelle.


Yves Saint Laurent Expo Transparence
Yves Saint Laurent Expo Transparence

La transparence, sous forme de leitmotiv, réapparaît régulièrement au cours de ses quarante années de création, parfois accompagnée de broderies ou de tissus opaques. Avec audace, il harmonise les contradictions, permettant aux femmes d'affirmer leur corps avec fierté et insolence.

S'appuyant sur la puissance des matières, cette exposition ambitionne d'explorer la mode et le regard d’Yves Saint Laurent dans toute leur complexité, plongeant au plus près de leur lien intime avec le corps et la nudité réinterprétée.

Parmi la sélection d'une quarantaine de pièces textiles, émergent des créations emblématiques de l'histoire de la révélation du corps féminin par Yves Saint Laurent. Des pièces telles que la première blouse seins nus, rebaptisée par la presse américaine la See-Through Blouse lors du printemps–été 1968, ou la Nude Dress, une robe de mousseline noire ceinturée de plumes d'autruches de la collection suivante. Des pièces moins connues témoignent de la virtuosité du couturier, offrant une vision de la femme puissante et libérée.


Le processus créatif s'expose avec des croquis, des patrons sur calque, des photographies, ainsi que des accessoires (chapeaux, bijoux, chaussures, ...). Une série de dessins d'Yves Saint Laurent, inspirés des œuvres de Goya, complète cette immersion.

En écho aux créations d’Yves Saint Laurent, des œuvres d'artistes modernes et contemporains enrichissent le parcours. Les dessins envoûtants d'Anne Bourse résonnent avec les superpositions de matières et de couleurs. Les expérimentations autour des rayogrammes et des photos de mode de Man Ray rappellent les recherches du couturier autour de la dentelle. La fluidité de la mousseline et de son mouvement trouve un écho dans la danse serpentine de Loïe Fuller captée par les frères Lumière. Enfin, une œuvre de la série des Transparences de Picabia révèle la part visible et invisible du modèle, la part insaisissable de sa persona.


L'exposition Yves Saint Laurent : Transparences, le pouvoir des matières est articulée autour de 5 sections.

La première section plonge dans la variété des matières utilisées, explorant les déclinaisons en organza, en Cigaline®, en dentelle, en tulle et en mousseline. Ces diverses textures permettent au couturier de jouer avec les effets de transparence.

La section suivante dévoile graduellement le corps féminin par des jeux de transparences ajourées, où l'utilisation de dentelles et de tulles rend certaines parties du corps abstraites, éclairées comme par des projecteurs.

À l'étage, l'exposition explore la fluidité du mouvement induit par des étoffes souples, telles que la mousseline, qui enveloppent, découvrent et couvrent le corps, le suivant comme une brume onirique.

Dans les ateliers de couture dits "flous", en contraste avec ceux des "tailleurs", la transparence offre une liberté totale au corps.

Plus loin, la transparence dévoile les lignes de construction d'un vêtement, notamment de l'organdi, permettant de structurer le corps, tout comme les patrons sur calque présentés pour la première fois.

En conclusion, plusieurs silhouettes de mariées, voilées de tulle, souvent réinventé par Yves Saint Laurent, mettent un point final à l'exposition, comme elles le font traditionnellement dans un défilé. Les mariées d’Yves Saint Laurent, loin d'être transparentes, affirment leur présence dans une liberté insondable.


Cette exposition expose la poésie artistique et sensible d'Yves Saint Laurent, témoignant de sa rébellion créative contre les interdits mouvants de la société, une source intarissable d'inspiration pour notre époque.


Date:  du 9 février 2024 au 25 aout 2024

Lieu : Musée Yves Saint Laurent Paris

Envie : Mode, contemporain, audace, design, dessin


Yorumlar

5 üzerinden 0 yıldız
Henüz hiç puanlama yok

Puanlama ekleyin

DERNIERS ARTICLES

bottom of page